vai alla home page
versione italiana versione francese



Biblioforum


 Le projet du Bilblioforum est né suite à l'expérience du Forum Social Européen qui s'est tenu à Florence (Italie) en 2002. Ce projet s'emploie à présenter des ouvrages ayant pour thèmes la culture, l'interculture en Europe et permettant de donner des pistes de réflexion sur l'(les)identité(s) culturelle(s) de l'Europe.
Ce projet est soutenu par:

l'association Pensiero Tascabile
Conseil du Quartier no. 6 (Scandicci, Florence, Italie)
les maisons d'éditions suivantes:

                           - Hermann
                           - Verdier
                           - Le Rocher
                           - Gaia
                           - Gallimard
                           - Le Seuil
                           - Bayard
                           - CNRS
                           - La Découverte
                           - Le Cavalier Bleu
                           - Le Cerf
                           - Odile Jacob
                           - Presses de Sciences-Po
                           - PU Vincennes
                           - Unesco
                           - Armand Colin

                           - Dupuis


Il progetto Biblioforum è nato a seguito dell'esperienza del Forum Sociale Europeo che si è tenuto a Firenze (Italia) nel 2002. Si tratta di un progetto che raccoglie e mette a disposizione testi e riviste sui temi della globalizzazione e più in generale dell'intercultura. L'iniziativa è sostenuta da:

Ultime novità

  • Marzi 1989, L'intégrale 2, S. Savoia et M. Sowa, ed. Dupuis, 2009
    Deuxième recueil des aventures de Marzi. Plus âgée, elle nous fait entrer dans un univers qui perd son innocence, talonné par le monde des adultes et les troubles politiques. La chute du communisme est là, Marzi commence à comprendre…
  • Catel, Polack E. et Bouilhac C., Rose Valland, capitaine beaux-arts, Dupuis, 2009
    Rose Valland (1898-1980), une figure méconnue du grand public est mise en avant ces temps-ci, quelques presque 30 ans après sa mort ; une exposition à Lyon (au Centre d'histoire de la Résistance et de la déportation), et cette bande dessinée dont une des protagoniste n’est autre que la commissaire de l’exposition sus-citée Emmanuelle Polack.
  • Boyer-Weinmann M., LIRE Milan Kundera, Armand Colin, 2009
    Les éditions Armand Colin ont lancé une nouvelle collection : lire et comprendre. Lire des auteurs, comprendre des philosophes. Les premiers titres de lire … concernent Modiano, Daeninckx et Modiano. Voici celui concernant Milan Kundera. Cet ouvrage est rédigé par Martine Boyer-Weinmann qui est maître de conférence en littérature française à l’université Lyon 2. Justement, comme chacun sait, Kundera est née en République Tchèque en 1929, il a écrit en tchèque, puis en français.
Indice
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Tutti i libri

  • Bernardi Sandro, Antonioni. Personnage paysage, Presses Universitaires de Vincennes, 2006


    Des personnages qui errent, des silences, c'est ce que l'on retient généralement des films d'Antonioni. Que ce soit pour Le Cri (1957), L'Avventura (1960), Blow up (1966) ou bien Profession : reporter (1975), le cinéaste italien marque profondément ses films d'une touche très personnelle, reconnaissable immédiatement. Sandro Bernardi nous propose dans cet ouvrage une approche originale de l'oeuvre d'Antonioni : par le biais du paysage, le lecteur est amené à une réflexion sur la vision du monde du cinéaste.
  • Fini M., Sudditi. Manifesto contro la democrazia, Marsilio 2004.


    Per chi ha familiarità con la bibliografia di Massimo Fini non sarà troppo sorprendente se dopo i suoi scarni ma velenosi attacchi contro il denaro e la modernità l’oggetto del nuovo, urticante pamphlet è nientemeno che la democrazia. Non, si badi, il suo stato attuale, immiserito e compresso da qualche fattore, come ormai si denuncia da più parti, portando sul banco degli imputati la globalizzazione, la telepolitica, l’omologazione ideologica dei partiti, ecc. No: la democrazia, già dalla nascita, è “ una finzione. Una parodia Un imbroglio. Una truffa".
  • J. C. Servais, La lettre oubliée, Dupuis, 2009,


    Servais est belge, vous savez ce petit pays de BD qui a donné la ligne claire et Tintin, Alix, Spirou, Gaston Lagaffe, ou les Schtroumphs dans un premier temps puis plus récemment Le Chat ou Largo Winch … et bien entendu Servais dont nous allons évoquer ‘La lettre froissée’ ici.

<

  • L’Argilète n°1, Hermann Editeurs, 2009


    Le premier numéro d’une nouvelle revue est toujours intéressant. S’y dévoilent une ou des préoccupations, un terrain à occuper, un projet à bâtir à défendre, l’explication du choix du nom…

    Voyons donc cette Argilète.

A

  • A. Wiazemsky, Mon enfant de Berlin, éd. Gallimard, 2009


    Anne Wiazemsky est une artiste touche-à-tout puisqu'elle est à la fois actrice (elle a tourné avec André Téchiné, Jean Luc Godard entre autre), réalisatrice de documentaire et écrivain. Elle a déjà reçu de nombreux prix pour certains de ses livres notamment le prix Goncourt des lycéens pour Canines paru en 1993 ou encore le Grand prix du roman de l'Académie française en 1998 pour Une poignée de gens. Son frère est un illustrateur connu sous le pseudonyme de Wiaz. Tous ses romans s'inspirent de sa vie intime, de son histoire familiale.
  • AA. VV., Le Partage, Actes du Forum international, Ed. Unesco/Grasset, 2004


    Cet ouvrage sur le partage est issu d’un colloque organisé par l’Académie universelle des cultures à l’automne 2003. Cette Académie créée en 1992 à l'initiative d'Elie Wiesel, Prix Nobel de la Paix a pour « volonté de [s’] unir pour penser ensemble le XXIe siècle et en particulier le "métissage" des civilisations que sont déjà en train de créer les poussées migratoires volontaires ou forcées sur toute la planète. » Elle regroupe par ailleurs un grand nombre de personnalités parmi lesquelles Elie Wiesel donc, Umberto Eco, Franz-Olivier Giesbert, Amin Maalouf pour n’en citer que quelques-uns.
  • Adely E., Génèse, Seuil, 2008


    Le premier contact, habituel quand on prend un livre, on regarde la couverture, si elle nous interpelle on saisi l’ouvrage, on le retourne pour lire la « 4è de couv’ ». Là, Genèse nous met dans l’embarra car en le retournant on se retrouve face à une autre « première de couv’ » identique à celle du verso. Identique sauf un mot, celui du sous-titre : Chronologie d’un côté, Plateaux de l’autre.
  • Allegretti Umberto , Diritti e stato nella mondializzazione


    Il testo di Allegretti, uscito fra il fermento dei movimenti altermondialisti fra 1999-2000 e le guerre del 2001-2003, si concentra sui presupposti culturali della globalizzazione e, attraversando il tema dei diritti, sulle possibili strategie di liberazione dalle politiche oppressive.
  • Allemand S. (dir), Comment je suis devenu Géographe, Le Cavalier Bleu, 2007


    Les éditions ‘Le Cavalier Bleu’, dont nous avons déjà présenté quelques « Idées reçues », viennent d’initier une nouvelle collection baptisée Comment je suis devenu …. Le volume que nous abordons ici est consacré à la géographie et surtout à quelques géographes français qui ont marqué, et qui marquent encore puisque tous sont contemporains, la géographie du dernier tiers du XXè siècle et du début du XXIè siècle.
  • Audi P., Rousseau : Une philosophie de l’âme, Verdier, 2008


    A travers ses différents écrit, Rousseau construit sa philosophie et son éthique notamment autour de l’idée de ‘nature’ : « Jean-Jacques Rousseau, et pour la première fois sans doute dans l’histoire de la philosophie occidentale , le terme de nature ne renvoie plus à une modalité de l’extériorité...

B

  • Barnard Paolo, Perché ci odiano


    Con questo accessibile e lucidissimo testo il giornalista Paolo Barnard, che in passato ha lavorato per la nota trasmissione d’inchiesta Report entra con decisione sul tema che più ha occupato schermi televisivi ed editoriali in questi ultimi anni: il terrorismo...
  • Bellefroid T., Le roman d’aire libre, Ed. Dupuis, 2008


    Comme l’avoue l’auteur lui-même, ceci n’est pas un roman mais plutôt un récit construit à partir de témoignages. Ce livre narre la naissance, la vie et l’épanouissement de la collection « Aire libre » de la maison d’édition Dupuis. Elle fête en cette année ses vingt ans. Une grande fille au parcours sinueux, passionnant, tout sauf linéaire. Le contexte est clairement expliqué par Thierry Bellefroid au début de ce récit : une maison d’éditions essoufflée, prisonnière de son image, avec en fond des difficultés économiques. Il faut dépoussiérer.
  • Boaventura de Sousa Santos, Il Forum sociale mondiale


    Sousa Santos, uno dei più innovativi studiosi di sociologia a livello internazionale e direttamente impegnato nell'attivismo dei movimenti sociali cerca di dare un'intrepretazione al loro più intenso e appariscente appuntamento: il Forum sociale mondiale.
  • Boyer-Weinmann M., LIRE Milan Kundera, Armand Colin, 2009


    Les éditions Armand Colin ont lancé une nouvelle collection : lire et comprendre. Lire des auteurs, comprendre des philosophes. Les premiers titres de lire … concernent Modiano, Daeninckx et Modiano. Voici celui concernant Milan Kundera. Cet ouvrage est rédigé par Martine Boyer-Weinmann qui est maître de conférence en littérature française à l’université Lyon 2. Justement, comme chacun sait, Kundera est née en République Tchèque en 1929, il a écrit en tchèque, puis en français.

C

  • Catel, Polack E. et Bouilhac C., Rose Valland, capitaine beaux-arts, Dupuis, 2009


    Rose Valland (1898-1980), une figure méconnue du grand public est mise en avant ces temps-ci, quelques presque 30 ans après sa mort ; une exposition à Lyon (au Centre d'histoire de la Résistance et de la déportation), et cette bande dessinée dont une des protagoniste n’est autre que la commissaire de l’exposition sus-citée Emmanuelle Polack.
  • Claudon F., Les grands mouvements littéraires européens, Armand Colin, 2008


    Armand Colin propose une petite collection, 128, La collection universitaire de poche (128 car 128 pages), un peu sur le modèle des « Que sais-je ? » de PUF mais ici avec une mise en page est plus agréable, moins classique, plus dynamique, avec des encadrés ou des tableaux. Très bien écrit par Francis Claudon (professeur de littérature comparée à l’Université de Paris XII-Val de Marne), l’opus sur Les grands mouvements littéraires européens se lit facilement et est très didactique. Le plan suit une logique due à Chronos, sobre et efficace lorsque l’on s’intéresse plus particulièrement à une période. 5 grands chapitres donc :...
  • Communauté


    L’an passé nous avions présenté, dans la même collection les actes des rencontres de l’Académie universelle des cultures sur Le partage. Avant de parler plus en avant du livre, on doit dire que cette association connaît en ce moment quelques difficultés dues selon ce qui est dit sur leur site aux « difficultés toujours plus grandes, rencontrées par l'association de gestion de l’Académie Universelle des Cultures pour obtenir de la part des pouvoirs publics le soutien financier nécessaire à la poursuite de ses missions »
  • Corm G., Orient-Occident, La fracture imaginaire, La découverte, Essais, 2005


    « Le 11 septembre, un nouveau western biblique : Nous et les autres ; la barbarie qui menace la civilisation ; les fous de Dieu et les martyrs assassins de civils innocents »… George Corm, économiste et ancien ministre des Finances du Liban tente d’apporter, de dépassionner les images réciproques de l’Orient et de l’Occident, « renverser la symbolique négative du 11 septembre qui domine jusqu’ici, pour...
  • Cosnay Marie, Noces de Mantoue, Editions Laurence Teper, 2009


    Il y a une femme sans nom. Elle doit être en fuite ou en recherche, effrénée. Il y a une femme qui a été vue sur un cheval, passant les montagnes au nord de l’Italie. Elle était ivre à ce qu’il semble. Tout de suite, dans le roman, il est question de mensonges qui accompagnent cette femme.

D

  • Darley E., Le Mardi à Monoprix suivi de Auteurs vivants, Actes sud-papiers, 2009


    Emmanuel Darley écrit des romans (voir POL, Verdier, Actes Sud), des livres jeunesse (voir L’école des loisirs). Il écrit du théâtre aussi (surtout), et fort bien. Sa pièce Bonheur ? a été montée en 2008 par la Comédie Française. En septembre 2009, il propose Le Mardi à Monoprix performé en scène par Jean-Claude Dreyfus. Ce texte est accompagné pour l’édition Actes Sud d’Auteurs vivants.
  • De Cortanze G., Une chambre à Turin, Ed. du Rocher, coll. La fantaisie du voyageur, 2001


    Dans cette collection ‘La fantaisie du voyageur’, justement chaque voyageur a sa fantaisie d’écriture ; autant de Montrémy nous présentait quelque chose qui avait plutôt trait au récit de voyage découvrant et nous faisant découvrir Valence, autant Gérard de Cortanze nous propose un voyage plus intérieur sur un lieu ancestralement (pour lui) connu : Turin et ses alentours. Bien sûr, l’auteur fait avant tout une plongée dans sa généalogie mais il n’en oublie pas pour autant d’évoquer le support spatial à cette histoire familiale : le Piémont.
  • De Montremy J. M., Capucine à Valence, ed. du Rocher 2008


    Voyager. Découvrir. Une ville en l’occurrence. Il y a deux ans, préparant un voyage à Cracovie, l’une de mes premières idées fut d’aller à la librairie polonaise du bd Saint-Germain. Là comme je demandais ce qu’ils avaient sur Cracovie, on ne me sortit que Cracovie à vol d’oiseau de Sylvie Germain. « Non, pas d’autre récit de voyage sur Cracovie ». Je repartais donc avec ce livre sous le bras ; assurément une bonne lecture pour occuper les 20h de train. C’est ainsi, par hasard, par défaut, que j’ai découvert cette très belle collection ‘La fantaisie du voyageur’ proposée par les édition du Rocher et dont je vais vous présenter Capucine à Valence.
  • de Sarde La dernière passion de son éminence Hermann Editeurs, 2008


    « On n'est plus au temps des Borgia, mais dans les années 1940. Cela dit, à lire cette savoureuse fantaisie de Guillaume de Sardes, il semble qu'un certain nombre de pratiques n'aient pas tellement changé dans la très secrète cité du Vatican. Son Éminence le cardinal Benvenuto est l'un de ces princes de l'Église, comme il y avait à la Renaissance. D'illustre famille, richissime, follement ambitieux, bien plus politique que sincèrement croyant, absolument sans scrupule, et surtout esclave de ses sens.
  • Dotoli G. Yves Bonnefoy dans la fabrique de la traduction éd. Hermann Lettres


    Giovanni Dotoli, professeur de langue et de littérature française à l’université italienne de Bari, s’est intéressé dans ce livre à l’un des derniers représentants de la poésie contemporaine, en la personne d’Yves Bonnefoy. Dotoli s’intéresse ici plus particulièrement au travail de traducteur du poète. Yves Bonnefoy est un poète tourangeau qui a été étudiant en mathématiques et en philosophie avant de se tourner vers la littérature et d’intégrer par la suite le prestigieux Collège de France. Il est d’abord influencé...
  • Doytchéva M., Le multiculturalisme, La découverte, coll. Repères, 2005


    Si la question du multiculturalisme a déjà été beaucoup débattue dans les pays anglo-saxons, elle l' a été beaucoup en France notamment. Il semble pourtant que ce soit une question à laquelle nous serons de plus en plus confronté, c'est pourquoi ce livre de Milena Doytcheva, docteur en sociologie et spécialiste de l'immigration, semble arriver à point pour faire un état des lieux du débat. D'autant plus, qu'il y a...
  • Dussidour D., Le risque de l’histoire, Editions Laurence Teper, 2008


    Près d’Osijek, en Croatie, « dans cette région où on parle le hongrois aussi bien que le croate », une femme a construit une maison au fil du temps. Mais Osijek, dans les années 90, c’est aussi la guerre de Yougoslavie. Alors dans la vie de Zita tout s’effondre, sa maison aussi. Une autre femme à quelques 2000 km de là, évoque une autre maison, le Sumac qui se transforme en tripot. Cette seconde femme, écrivain va rencontrer Zita et sympathiser avec. La française, après la guerre, va se rendre en Allemagne pour recueillir l’histoire de celle qui est devenue son amie.

E

  • Eisenschitz B., Le cinéma allemand, Armand Colin, coll. 128


    En dix chapitres, Bernard Eisenschitz nous brosse les grandes lignes de l’histoire du cinéma germanique. Notre auteur est un spécialiste dans ce domaine et son pari est de restituer une synthèse suffisamment concise pour tenir dans la limite des 128 pages imparties.
  • Enard M., Zone, Acte Sud, 2008


    Milan=================================Rome Matthias Enard vient de publier son troisième roman. ZONE. Pour présentation, cet écrivain est né en 1972, et a abordé la guerre dans son premier roman La perfection du tir (2003). La guerre (les guerres) qui est (sont) au centre de ce nouveau roman, ...

F

  • Fleischer A., Le carnet d’adresses , Ed. Seuil, La Librairie du XXIè siècle, 2008


    Marc Augé, dans la même collection, La Librairie du XXIè siècle aux éditions du Seuil, a interrogé le métro ou les non-lieux, Alain Fleischer interroge quant à lui son carnet d’adresse. Autobiographie. A 60 ans passés, l’âge de la retraite pour certain, un âge de bilan souvent, l’auteur (mais aussi cinéaste, photographe, essayiste, professeur) fait un retour sur une période de sa vie, celle des années 70.
  • Francesco Vignarca, Mercenari Spa.


    La guerra in Iraq ha riportato all'attenzione dell'opinione pubblica la figura del mercenario; ma si tratta di un fenomeno profondamente diverso dal passato, come illustra l'autore sulla base dell'analisi delle sue caratteristiche economico-aziendali, tanto da ridefinire in maniera sostanziale la configurazione della guerra all'alba del terzo millennio.
  • Frémont Armand, Aimez vous la géographie ?, Flammarion, Paris, 2005


    Les géographes arrivent aussi à l'âge des bilans, Armand Frémont nous livre le sien dans cet ouvrage dont il dit « j'ai donc pris le risque de résumer ce que j'ai compris ». Le double objet de ce livre est d'une part de faire un point sur la géographie au terme d'une longue carrière qui a porté l'auteur à des postes dans l'enseignement, comme recteur de l'académie de Versailles, à la DATAR...

G

  • G. Adamesteanu, Vienne le jour, Gallimard, 2009


    Gabriela Adamesteanu est née en 1942 en Roumanie. Fille de prêtre, issue d’une famille intellectuelle. Elle a été commentatrice politique et rédactrice en chef de l’hebdomadaire du Groupe pour le dialogue social. Elle est aussi traductrice de Maupassant en roumain. « Vienne le jour » est le récit d’une jeune fille de la Roumanie des années 1940-50.
  • G. M. Tavares, Monsieur Calvino et la promenade (trad. Par D. Nedellec), Viviane Hamy, 2009


    Monsieur Gonçalo M. Tavares a un projet intitulé O bairro (le quartier) qu’il illustre par un petit dessin d’un ensemble de maisons liées à un ensemble de noms ; les plus grands noms de la littérature des XIXè et XXè siècles. Ainsi MM. Balzac, Rimbaud et Carroll sont voisins, tout comme M. Pessoa cohabite avec M. Pirandello ; M. Calvino, comme MM. Borges ou Valery, est quant à lui solitaire d’habitation...
  • Galgano Francesco, La globalizzazione nello specchio del diritto, Il Mulino, 2005


    Politica e relazioni internazionali; antropologia culturale e sociologia; e, soprattutto, economia; queste le materie più abitualmente interpellate nel cercare le risposte ai quesiti posti dal multiforme processo che chiamiamo globalizzazione. A tali settori di studio si affianca autorevolmente il lavoro, tutto sommato meno propenso ai voli pindarici – di segno tanto celebrativo quanto di aspra critica – dei giuristi. Il testo di Galgano si colloca nel novero dei contributi tesi all’analisi dell’impianto giuridico degli istituti della globalizzazione. Non nella chiave del diritto internazionale, le cui implicazioni portano al dibattito sull’ONU, ma in quella del diritto commerciale internazionale.
  • Garnier Xavier et Zoberman Pierre, L'espace littéraire


    Qu’est-ce qu’un espace littéraire ? Un tel titre ne peut qu’interpeller les géographes voulant comprendre les relations entre géographie et littérature. Bien sûr, ce livre fait immédiatement écho à M. Blanchot (voir par ailleurs) auquel il est en partie consacré. Au delà de cette référence incontournable sur ce thème, l’idée est ici de proposer un pendant à la notion sociologique de champ.
  • Geda F., Pendant le reste du voyage j’ai tiré sur les indiens, Gaïa ed., 2009


    D’un côté, Fabio Geda est éducateur spécialisé dans un centre pour mineurs émigrés. De l’autre il est un jeune auteur italien, dont vient de paraître son premier roman ‘Pendant le reste du voyage, j’ai tiré sur les indiens’ -titre parmi les titres s’il en est- traduit et édité en France par la maison Gaïa. Un titre singulier donc, et un voyage à travers l’Europe.
  • Giraudo L., Michel Butor, le dialogue avec les arts


    Si Michel Butor fut un temps « nobélisable » (peut-être l’est-il toujours), c’est qu’il est un des écrivains majeurs du XXè siècle. Certes il ne fait pas partie des blockbosters littéraires, mais l’ampleur de son oeuvre et la diversité de ses formes d’écritures (romans, poésies, écrits de voyages, livrets d’exposition, entretiens…) lui ont donné une renommée mondiale.
  • Gruppo Krisis, Manifesto contro il lavoro, DeriveApprodi 2003.


    Se il dibattito oramai decennale sui temi del lavoro verte solitamente su aspetti normativi e di tutela sociale a fronte di distorsioni e disfunzioni (sfruttamento, precarietà e simili) con forte asperità, il valore del lavoro pare rimanere un orizzonte condiviso. I membri del Gruppo Krisis si pongono coscientemente fuori di esso, con una critica radicale allo stesso concetto di lavoro.

H

  • Histoire de l’Humanité: L’Antiquité, Ed. Unesco, L’Antiquité, 2006


    Scythes, Grecs, Ibères et Carthaginois... Ces peuples et civilisations évoquent une histoire antique certes mouvementée, épique, à coup sûr... seulement voilà : bien incapables de les situer avec certitude les uns par rapport aux autres, nous les laissons végéter, un peu honteusement, au fond de nos esprits. Un peu comme le bout de saucisson qu’on a négligemment laissé moisir au fond du frigidaire - pas bien rempli - mais dont on n’ose pas se débarrasser, parce que «ça ne se fait pas»

J

  • Jean-Pierre FAYE, L’Ecluse, éd. Hermann, 2009


    En cette année de commémoration de l’anniversaire de la chute du mur de Berlin (9 novembre 1989), les éditions Hermann ont eu la bonne initiative de ressortir le roman de Jean Pierre Faye intitulé L’Ecluse. Notre auteur a obtenu le prix Renaudot en 1964 pour ce roman à l’époque publié au Seuil. Ce livre parle du mur et pour son J. P. Faye, c’est le personnage principal.
  • Jeannelle J. L., Malraux, mémoire et métamorphose, Gallimard, 2006


    Quand on parle de culture en France, il est un nom qui revient automatiquement, quasiment comme un trouble obsessionnel compulsif : Malraux. Malraux (1901-1976) est né avec le siècle à Paris. Militant engagé contre Franco en Espagne, ministre du Général De Gaulle, inventeur de la politique culturelle à la française, écrivain des différents genres, et même cinéaste. A l’instar de son livre La politique, la culture, il est surtout connu pour ses actes concernant la politique et la culture, pour ne pas dire la politique de la culture.

K

  • Karsten Lund, Le marin américain, éd. Gaia, 2009


    Le marin américain est lepremier roman de Karsten Lund à être traduit en français. Cet auteur danois est né en 1954, il travaille pour la télévision de son pays où il est journaliste pour la chaîne TV2. Karsten Lund est également lauréat du Prix Gens de Mer 2009, remis lors du festival Étonnants Voyageurs de Saint Malo avec ce roman.
  • Kung Hans, Perché un'etica mondiale?


    Il noto teologo svizzero propone in questo dialogo i suoi punti di vista su diverse questioni, in particolare sulla possibile convergenza delle tradizioni religiose dell'umanità nella costruzione di un'etica vincolante e condivisa da tutti i popoli del mondo.

L

  • L. Lazar, Terre des affranchis, Ed. Gaïa, 2009


    Nous avons, dans ce Biblioforum, déjà présenté un certain nombre de livres des éditions Gaïa ; vous savez ces livres aux pages roses. Et bien après « 15 ans de vie en Rose », Gaïa change, passe au blanc bio et suédois. Le premier livre de cette nouvelle Gaïa est ‘Terre des affranchis’, premier roman de Liliana Lazar qui se passe en Roumanie. Voilà le décor : « Au milieu de la grande forêt des Carpates, le village semblait comme perdu. Une seule route permettait d'y accéder...
  • Lacroix Justine, L’Europe en procès : quel patriotisme au-delà des nationalismes, Le cerf, 2004


    Justine Lacroix, maître de conférence en sciences politiques à l’Université libre de Bruxelles, nous propose un ouvrage sur les relations entre le patriotisme et la construction de l’Europe politique. Son souhait est ici de « jeter un pont entre des enjeux soulevés aujourd’hui dans le champ de la théorie et de la pensée politique et les analyses relatives à la nature de l’Union Européenne ». Pour cela, c’est la question de l’intégration politique qui lui paraît la plus pertinente.
  • Lester Brown, Piano B. Una strategia di pronto soccorso per la terra


    Quali i più urgenti problemi dell’umanità e come affrontarli; così si potrebbe sintetizzare il contenuto di questo testo del prolifico ricercatore Lester Brown, già assai familiare al pubblico italiano per i suoi contributi nei volumi annuali del Worldwatch Institute (di cui è stato fondatore nel lontano 1974).
  • LEVIN L., Droits de l’homme. Questions et réponses, Editions de l’UNESCO, Paris, 2005


    Ce livre bénéficie, à l’issue de la décennie des Nations Unies pour l’enseignement des droits de l’homme, d’une nouvelle édition revue et modifiée pour refléter les développements récents en matière de droits de l’homme. Adoptée en 1948, la déclaration universelle des droits de l’homme est devenue un élément essentiel dans l’établissement d’un monde plus juste. C’est pourquoi une réédition d’un tel livre n’est pas superflue.

M

  • M. Carosso, La généalogie muette : Résonances autour de la transmission en Sardaigne, CNRS Editions, Editions de la maison des sciences de l'homme, 2006


    Marinella Carosso, chercheuse en anthropologie née en Italie mais formée en France, correspondante au laboratoire d'anthropologie sociale à Paris et enseignante d'anthropologie culturelle à l'université de Vérone (Italie) à choisi un bourg de cette île pour mener à bien une recherche monographique sur la généalogie et la transmission culturelle. Ce travail que je serais presque tenté d'associer à une sorte de Carnet de terrain ou à des notes de voyage, est un travail au long cour. S’il s'étend sur un espace relativement restreint, la région de Dèsulo dans le centre-est de l'île, il s'étire dans le temps entre les années 1980 et les années 2000.
  • Magnusson Kristof, Retour à Reykjavik, ed. Gaïa, 2008


    Ah !!! « D’abord le noir de l’Atlantique Nord. Puis le noir des blocs de pierres. Une fine bande d’herbe. Puis l’avenue Sæbraut à quatre voies. Toute noire. Qui porte le flot des employés du centre-ville de Reykjavik jusqu’à leurs cités-dortoirs. Au bord de la voie rapide, devant le super marché drive-in. Je lisais CAFÉ, sur des panneaux flottant ». Un livre qui commence comme ceci me plait déjà ; d’autant que l’objet-livre qui supporte ce texte est lui aussi remarquablement agréable à manipuler. J’ai dans les mains Retour à Reykjavik ...
  • Mak Geert, Voyage d’un Européen à travers le XXè siècle


    Une somme, certes par ses mille pages, mais aussi par la densité, l’intérêt du texte et par l’ampleur de la démarche. Une somme donc, qui peut effrayer de prime abord. Cependant, il suffit de se laisser porter par l’écriture fluide, les anecdotes passionnantes et le voyage démarre. La barre est menée de main de maître par Geert Mak, journaliste et écrivain hollandais.
  • Massimo Fini, Il ribelle dalla A alla Z


    In questo suo scritto in forma di dizionario Fini ripropone il suo pensiero critico, anti-modernità, anti-occidente, anti-democrazia, mostrando al lettore la materia prima della sua esperienza su cui ha costruito la sua singolare - reazionaria, qualcuno direbbe - visione del mondo.
  • Massimo Fini, Ragazzo. Storia di una vecchiaia, Marsilio 2007.


    “Un grido di raccapriccio per la vecchiaia”. Tale definizione, che Fini adopera per l'opera di Proust, risulta particolarmente adeguata per questo breve, singolare testo, nel quale l'autore sospende la sua personale crociata contro la modernità - senza abbandonare tale base ideologico-filosofica che rispunta a tratti - per volgersi alla riflessione autobiografica nella sua curvatura finale: la vecchiaia.
  • Mattelart Armand, Diversité culturelle et mondialisation,


    Dans la collection Repères des éditions La Découverte, nous avons présenté il y a quelques temps Le multiculturalisme. Nous continuons ici avec un thème toujours lié à la culture avec Diversité culturelle et mondialisation. Ces deux derniers thèmes sont aujourd’hui très souvent associés avec comme sous-entendu qu’ils seraient opposés : en effet comment penser la diversité culturelle alors que la mondialisation, dans l’imaginaire collectif, uniformise le monde. Ce petit livre, qui vient donc à point pour nous aider à y voir plus clair dans tout cela, est écrit par un universitaire professeur à l’Université Paris 8 et spécialiste des questions culturelles et des questions de communication.
  • Michon P., Trois auteurs, Verdier 1997/2008


    Puisqu’un livre intitulé « Trois auteurs » par Pierre Michon en comprend forcément un quatrième et pas le moindre : Pierre Michon lui-même. Puisqu’il ne s’agit pas de textes à proprement parler sur trois auteurs mais sur les relations qu’entretien Pierre Michon avec ces auteurs. Et si on s’intéresse à Balzac, à Cingria et à Faulkner, alors il faut lire ces textes.

N

P

  • P. Fresnault-Deruelle, La Bande dessinée, éd. Armand colin collection 128, 2009


    la bande dessinée a été fortement critiquée au début, elle n'était pas prise au sérieux. Elle véhiculait l'image d'un genre qui empruntait à l'illustration pour enfants, qui servait essentiellement de support au texte. Les planches avec uniquement des dessins n'étaient que moyennement appréciées par la critique. On n’y trouvait aucun intérêt intellectuel ni même artistique. Il y avait déjà la peinture, ...
  • Paolo Virno, Grammatica della moltitudine


    Il filosofo Paolo Virno cerca in questo breve testo di condensare alcuni degli assunti a cui è arrivata la sua riflessione proiettandola nelle questioni centrali della contemporaneità, maturati nel contesto delle correnti di pensiero (poststrutturalismo, neomarxismo, ecc.) fra le più agguerrite nel ridisegnare la geografia concettuale con cui pensiamo le strutture del presente.
  • Pietri S. L’Invention de Balzac, Lectures européennes, PUV, 2004


    Cet ouvrage rassemble de nombreux textes se rapportant à Balzac, de divers auteurs européens. Apparaissent ainsi Hofmannsthal, James, Pasternak, Rilke, Stevenson, Strindberg, Svevo, Swinburne, Tchekhov, Wilde et Yeats. Leur point commun est donc Balzac. A un moment précis de leur évolution littéraire, chacun de ses auteurs a croisé la route de l’écrivain français (1799-1850) et sa Comédie humaine, engendrant remise en cause de leur propre œuvre, crise esthétique, réflexions sur l’écriture, sur la fiction.
  • Prolongations (Fleischer)


    - Kaliningrad ? - Mais si, cette enclave russe ouvrant sur la Baltique et située entre la Pologne et la Lituanie, cette bizarrerie cartographique qui vous intriguait lors de vos rêveries enfantines sur l’atlas de vos parents. Et bien c’est de cela dont il s’agit dans le livre ‘Prolongation’ écrit par Alain Fleisher. Plus particulièrement, il nous emmène dans la capitale éponyme de cette enclave intrigante. Et l’un des objets de ce livre semble aussi de nous montrer qu’elle l’est justement, intrigante. D’abord de par son identité incertaine se répercutant sur le nom : « Me voici dans une ville d’Europe dont le nom lui même suffirait à constituer l’enjeu d’un affrontement entre des adversaires incertains de leur identité, de leur appartenance […] : Königsberg ou Kaliningrad ? »

Q

  • Quéré Y. (dir), La culture, Odile Jacob, 2006


    On emploie, ces temps-ci, la notion de culture à tout va. On parle de multiculturalisme, de diversité culturelle, de culture de l’autre notamment. La sphère politique ne peut plus envisager de ne pas se donner une dimension culturelle. Mais quelle définition donner à ce terme on ne peut plus polysémique ?

R

  • R. P. Droit,L’humanité toujours à reconstruire : Regard sur l’histoire intellectuelle de l’UNESCO 1945 – 2005, Ed. UNESCO, 2005


    En 2005, l’UNESCO a fêté ses 60 ans, c’est l’occasion de revenir sur plus d’un demi-siècle d’histoire ; et comme l’indique le titre, c’est d’une histoire intellectuelle qu’il s’agit ici. Ce livre fait partie de la catégorie dite des « beaux livres ». Facile d’accès, les illustrations (photographies) y sont abondantes. Néanmoins, il est loin d’être superficiel. Cela revient à la qualité de l’auteur, Roger Pol Droit, qui nous expose des choses fort intéressantes de façon très claire. Ce sont ces choses fort intéressantes que je vais exposer ici en suivant l’ordre des chapitres.
  • Reguillon A., L’Europe, Ed. Le Cavalier Bleu, collection Idées Reçues, 2005


    La collection Idées Reçues des éditions du Cavalier Bleu à déjà 5 ans. S’il se peut qu’elle soit passée inaperçue pour certains, voilà une occasion de faire connaissance avec ces petits livres, ces guides de poches qui nous aident à éclairer le monde qui nous entoure. Cette collection a une composition récurrente : chaque livre commence par une définition de l’objet d’étude et fini par des références « pour aller plus loin ». Entre les deux...
  • Rossana Miranda – Luca Mastrantoni, Hugo Chavez. Il caudillo pop, Marsilio 2007


    Hugo Chavez, uno dei leader mondiali più conosciuti per la sua ardente opposizione agli USA di Bush e le sue uscite istrioniche è per molti la nuova speranza socialista del XXI secolo, per altri un dittatore castrista in nuce. Gli autori di questo testo cercano di delinearne un ritratto a tutto tondo, facendo della sua indubbia forza mediatica il perno dell'analisi.
  • Rouaud J., La fiancée juive, Gallimard, 2008


    (Jean Rouaud parle dans le poste ; sur France musique ; entre un morceau de Scarlatti et un de Bach, entre un morceau de Chopin et un de Mozart. J’ai fini son livre il y a quelques jours, je le laisse un peu mûrir.) (trois jours plus tard, j’aurais aimé trouver une entame originale, finalement cela reste très classique.)
  • Roubaud J., Impératif catégorique, Seuil, 2008


    Jacques Roubaud à établi une vaste entreprise de mémoire. Nous avons déjà présenté Parc sauvage ; voici venir Impératif catégorique qui aborde la fin des années 50 et le début des années 60. J. Roubaud dit clairement qu’ici il écrit de mémoire avec ce qu’elle comporte comme imprécisions et oublis. Il s’en accommode. Formellement...
  • Roubaud J., Parc sauvage, éd. du Seuil, coll. Fictions & Cie, 2008


    A la lecture du très joli livre de Jacques Roubaud, Parc sauvage, on se doute qu’il y a une part de vécu et d’intime qui se dégage à travers les lignes. On a cette impression que le narrateur est l’auteur d’un récit autobiographique écrit à la troisième personne. Le récit personnel s’entremêle et s’imprègne avec celui de la fiction, sans qu’il soit possible de dissocier le romanesque des événements réels. D’autres éléments jouent dans ce sens. D’abord on peut remarquer que...

S

  • Santos Boaventura de Sousa (a cura di), Democratizzare la democrazia, Città Aperta 2003.


    Con questo testo il sociologo portoghese Boaventura de Sousa Santos, già noto in Italia per un agile libretto sul Forum Sociale Mondiale, propone i risultati di un mastodontico progetto di ricerca – di cui è ispiratore e coordinatore – che ha coinvolto sessantanove ricercatori, si è svolto in sei paesi di diversi continenti (Brasile, Colombia, Mozambico, India, Portogallo e Sudafrica) ed ha analizzato circa sessanta fra iniziative, movimenti e situazioni. Il primo volume di una impresa titanica e metodologicamente innovativa.
  • Savoia Sylvain et Sowa Marzena, Marzi, Editions Dupuis, Paris, 2008.


    Cet ouvrage regroupe les trois tomes de « Marzi » parus entre 2005 à 2007 aux éditions Dupuis. La nouveauté, ce sont les couleurs. La polychromie a fait place à un noir et blanc juste rehaussé de rouge et de roux. Le but étant d’amener un autre public à lire l’histoire de Marzena Sowa, « Marzi », petite fille espiègle habitant une petite ville industrielle de Pologne.
  • Schilling Derek, Mémoires du quotidien :Les lieux de Perec


    Dans un des principaux dictionnaires de géographie, parmi les rares écrivains à avoir le droit à une entrée, on trouve Georges Perec. Certes cet auteur est très apprécié de la discipline car il a notamment écrit Espèces d’espaces, mais il a aussi commis d’autres livres intéressants pour les sciences humaines, notamment dans la perspective de l’étude et de l’écriture du quotidien
  • Sellier J. et A., Atlas des peuples d’Europe Occidentale, La Découverte, 2006


    Les éditions de La découverte ont publié depuis une quinzaine d’années une série d’atlas des peuples du monde. On retrouve ainsi les atlas des peuples d’Afrique, des peuples d’Amérique, des peuples d’Orient, des peuples d’Asie méridionale et orientale. Pour l’Europe, il y a deux atlas différents. Le premier, celui des peuples d’Europe de centrale, et le second, celui des peuples d’Europe occidentale. C’est la nouvelle réédition de ce dernier que nous allons présenter ici.

T

  • Taine H., Philosophie de l’art, textes présentés et annotés par J. F. Revel, Editions Hermann, 2009


    Hippolyte Taine est un peu oublié aujourd’hui. On peut trouver son ‘Voyage en Italie’, mais seulement dans les bonnes librairies ; sa ‘Philosophie de l’art’ est connue, mais principalement des spécialistes de l’art. Pourtant Taine a été l’un des maîtres à penser de la France dans le dernier tiers du XIXè siècle, sa pensée a marqué son époque. Qui est Taine ? En quoi consiste sa pensée ? Pourquoi ne le comprenons-nous plus aujourd’hui ? C’est ce que nous propose de découvrir cet ouvrage publié aux éditions Hermann à travers de larges extraits de sa ‘Philosophie de l’art’ mais aussi en proposant des morceaux de son voyage en Italie et d’essais.

V

  • Vallejo F. L’incendie du Chiado éd. Viviane Hamy


    Nous attendions avec impatience et beaucoup d’envie un nouvel ouvrage de François Vallejo* après Ouest paru il y a deux ans (voir chronique de ce livre ici) et on peut dire que nous sommes pas déçus. Notre auteur a choisi de faire dérouler son intrigue à Lisbonne en 1988 pendant l’incendie du Chiado. Un matin tout Lisbonne s’est réveillée sous une épaisse fumée donnant l’étrange impression de revivre un événement tragique, celui du le 1er novembre 1755 quand un terrible tremblement de terre a dévasté toute la ville
  • Venturoli Cinzia, Come studiare il terrorismo e le stragi


    Questo testo riporta le relazioni di un omonimo convegno sullo stragismo organizzato dal Cedost (Centro di documentazione storico-politica sullo stragismo). In esse gli studiosi partono da premesse e campi di studio assai differenti [1] per fornire un approccio interdisciplinare ad una materia ritenuta comunemente riservata a storici e magistrati.
  • Vouilloux B., Julien Gracq, La littérature habitable, Ed. Hermann, 2007


    Julien Gracq a traversé le XXè siècle quasiment de bout en bout (1910-2008). Il en est devenu un des auteurs majeurs avec une œuvre ouverte et diverse sans être éclectique ou dispersée. Cette œuvre est initiée en 1938 avec Le château d’Argol et s’étend sur plus de 50 ans, sur 19 ouvrages et sur une dizaine de genres littéraires (roman, récit, poèsie, essais, théâtre, critique, pamphlet, nouvelles, récit de voyage, entretien). A l’image de son œuvre...

W

  • Warschawski Michel, Sulla frontiera


    Come l’autore precisa nell’introduzione, questo libro non è una ricostruzione del conflitto arabo-israeliano, ma neanche una autobiografia, dal valore soggettivo e incline alla memorialistica. È il percorso politico di Warschawski, figura fra le più conosciute della sinistra radicale israeliana. Un percorso condotto vicino a quella che diventa nel testo il tema centrale, così forte non da soverchiare gli altri temi, ma da condizionarli tutti: la frontiera...
  • Westö K. Les sept livres de Helsinfors Ed. Gaïa, 2008


    En 2006, Kjell Westö a obtenu le prestigieux prix « Finlandia », l’un des plus couru du pays nordique, pour son roman Les sept livres de Helsingfors. Sur la quatrième de couverture on apprend non seulement que l’auteur est né en 1961, mais aussi qu’il s’exprime en suédois, deuxième langue officielle du pays. Les questions de langue -personnages s’exprimant soit en finnois, soit en suédois- sont une des composantes de ce livre. Sur cette quatrième page on apprend aussi que le Helsingfors du titre n’est autres que l’ancien nom de l’actuelle capitale de la Finlande : Helsinki.
  • Wideman J. E. , Le rocking-chair qui bat la mesure, Gallimard, 2008


    Faisons une entorse à l’état d’esprit de notre revue fortement inspirée par la culture européenne en présentant pour une fois un auteur américain. John Edgar Wideman est né à Washington en 1941, il a passé sa jeunesse à Homewood, le quartier noir de Pittsburgh. Après avoir étudié à l’Université de Pennsylvanie il est allé également à Oxford avant de se consacrer à l’écriture.

Z







Dossier | Contatti | Manifesto | Redazione|
Copyright © 2003 cultureaconfine.org - periodico trimestrale - all rights are reserved
anno 2007 n.0
Amministrazione